Un coup pour rien.

Ce 20 septembre 2022, une louve a été tuée dans la soirée aux Longeville-Mont-d'Or dans le Doubs.

6 associations : FNE 25, FNE 70, Jura Nature Environnement, la LPO Bourgogne Franche-Comté, l'association FERUS et le Pöle Grands Prédateurs s'unissent afin de demander aux pouvoirs publics une concertation rapide en vue de tracer une feuille de route régionale.

Notre objectif ? Concilier l’intérêt des éleveurs et de leurs troupeaux avec la préservation de l'environnement et de la biodiversité. La protection du loup gris participe à celle-ci : cette espèce protégée contribue à l'équilibre écologique, ainsi qu'à la régulation naturelle des ongulés sauvages.

Le Président de FNE 25, Gilles Benest, s'est exprimé à ce sujet au nom des fédérations France Nature Environnement de Franche-Comté signataires du communiqué de presse :

"seul un dialogue ouvert à l’ensemble des acteurs concernés, y compris la société civile et les associations environnementales, permettra d’apaiser les tensions actuelles qui ne peuvent que s’accroître à l’issue de tels événements".

En ce sens, les dîtes associations se déclarent prêtes à participer à un tel dialogue afin de faire coexister au mieux l'activité d'élevage en zone de montagne et la présence de l'espèce.

Nous vous invitons à lire ce communiqué ci dessous : CP-Loup-asso-et-fede-FC-1.pdf

Article précédent